devis

Les abris de jardin

Abris de jardin : les types

Les abris en PVC
Comme les abris en métal galvanisé (ci-dessous), ceux en PVC sont très faciles à installer et ne nécessitent pas d’entretien particulier. De plus, le PVC ne craint pas les UV et la condensation. Les chalets de PVC sont adaptés pour faire office de lieu de rangement essentiellement.

Les abris en bois
Le sapin est le plus utilisé. Le bois qui ne subit aucun traitement antérieur doit être protégé avant ou après le montage. Pour ce qui est du bois traité en étuve vide & pression imbibé jusqu’au cœur d’agents de conservation, son entretien est alors très simple, il suffit de l’enduire d’un saturateur et d’un dégriseur une à deux fois tous les ans.

Les abris en métal galvanisé
Ces chalets sont très résistants aux diverses intempéries et ne requièrent pas d’entretien draconien. L'installation ce fait via des panneaux assemblés au préalable qui sont à ajuster à l’aide câbles métalliques. Cependant, ce type d’abri n’est pas adapté à toutes les régions notamment celles en bordure de mer et celles qui sont exposées à de grands vents car le métal galvanisé et très léger.

Entretien du bois

Le bois est menacé par les tourmentes de la météo et par les rayons du soleil. En effet, l’humidité est source de moisissures qui ternissent la couleur du bois qui noircit ou bleuit. Pour parer à ces déconvenues, il est utile de traiter assidûment le bois de votre abri de jardin afin de le protéger adéquatement des rayons UV.

L’humidité
Un ponçage est d’abord nécessaire pour faire disparaître les marques d’humidité. Deux couches de lasure sont ensuite appliquées pour empêcher la formation de nouvelles traces.

La préparation du support
Avant d’appliquer les produits, il est essentiel de bien préparer le support, le bois doit de ce fait être bien propre, sain et sec. S’il est peint ou verni, le produit de finition doit pouvoir bien se fixer au support. Le bois doit être poncé ou préalablement décapé. Si le matériau est enduit de lasure, ce dernier doit être frotté pour ôter les parcelles non adhérentes puis égrené à l’aide du papier de verre et enfin dépoussiéré (pour les bois très usés, il est nécessaire d’effectuer un décapage).

Une peinture adaptée
La peinture microporeuse est la plus adaptée. Elle permet au bois de respirer et le colore en même temps. La lasure peut également être utilisé : elle laisse les veines du bois apparente en les rehaussant de couleurs et en donnant à la matière une teinte particulière.

Abri de jardin : les autorisations

L’édification d’un abri de jardin est soumise à une réglementation. Seuls les abris de très faibles dimensions dont la surface au sol ne dépasse pas 2 m² et dont la hauteur est inférieure à 1,5 mètre y dérogent. Pour les abris dont la surface hors œuvre brute est inférieure ou égale à 20 m² et qui sont érigés sur un terrain qui supporte déjà un bâtiment, une déclaration de travaux est obligatoire.

Un permis de construire est nécessaire lorsqu'il s’agit des abris dont la surface hors œuvre est supérieure à 20 m². Le permis est également nécessaire dans le cas ou le POS ou le PLU prescrit des dispositions spécifiques en terme de taille ou de matériaux et dans le cas où les travaux entrepris entraînent une véritable modification de destination.

Dans tous les cas, vous rapprocher de votre Mairie.